Copyright EVENTBE RADIO ©

Restos du cœur: le fils de Coluche relance Radio Restos pour récolter des dons

Temps de lecture : 2 minutes

Visits: 9

De vendredi 20 heures à dimanche 20 heures, des programmes spéciaux avec plus de 40 animateurs seront diffusés dans le cadre de la radio éphémère Radio Restos (sur radio.restosducoeur.org). Cette quatrième édition permettra de récolter des dons pour faire fonctionner l’association, en grande difficulté.

Il y a 38 ans jour pour jour, le 26 septembre 1985, Coluche lançait l’idée de créer les Restos du coeur au micro d’Europe 1. Ce mardi, cet appel sera rediffusés sur les stations de radio (NRJ, RTL, RMC, Europe) accompagné par la voix de Romain Colucci, 51 ans.

De vendredi 20 heures à dimanche 20 heures, des programmes spéciaux avec plus de 40 animateurs seront diffusés dans le cadre de la radio éphémère Radio Restos (sur radio.restosducoeur.org). À l’issue de cette quatrième édition, le fils aîné de l’humoriste et de Véronique Colucci dévoilera le montant récolté. « Le but est de pouvoir acheter des camions frigorifiques pour approvisionner les 2 100 centres des Restos en France. C’est formidable, de faire une opération à la radio parce que c’est de là que tout est parti en 1985 », a confié dans un entretien au Parisien  celui qui s’investi « officiellement » dans les Restos du coeur depuis le décès de sa mère, il y a cinq ans.

« Ving fois » plus de repas distribués

Et cette année encore plus que les précédentes, l’association a besoin de dons pour venir en aide à des bénéficiaires toujours plus nombreux. « Il devrait y avoir environ 170 millions de repas distribués en 2023, contre 140 millions en 2022 et 8,5 millions, soit vingt fois moins, en 1985-1986. On ne peut plus mettre la poussière sous le tapis ! (…) À cause de l’inflation, il y a aujourd’hui beaucoup de travailleurs précaires qui viennent aux Restos pour ne pas avoir à choisir entre se nourrir et se chauffer. Et un bénéficiaire des Restos du cœur sur deux a moins de 25 ans… », déplore auprès de nos confrères Romain Colucci, qui n’a « jamais vu autant de gens en dépression depuis le Covid ».

Il y a trois semaines, Patrice Douret, le président des Restos du cœur, avait lancé un cri d’alerte aux « forces économiques de ce pays » pour aider l’association qui n’arrive plus à faire face à la demande qui a explosé à cause de l’inflation. « À ce rythme-là, même les Restos du Cœur pourraient mettre la clé sous la porte d’ici à deux ou trois ans », avait-il mis en garde.

0
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
× WhatsApp Chat !