Les ventes de vinyles dépassent celles des CDs au Royaume-Uni, une première depuis 35 ans

Vues : 255

Temps de lecture : 2 minutes

 

Ce n’est pas une surprise, mais c’est tout de même intéressant. De l’autre côté de la Manche, les ventes de vinyles atteignent des sommets, dépassant celles des CDs. En 2022, pour la première fois depuis 1988, le nombre de vinyles écoulés était supérieur au nombre de disques vendus au Royaume-Uni, de l’ordre de 16%. Le phénomène est tel qu’il y a également eu davantage de 33 tours vendus que de jeux pour PlayStation sur cette même année.

Parmi les artistes qui ont porté ce succès, on peut nommer Harry Styles et Taylor Swift mais, hélas, pas d’artiste de musique électronique. L’industrie musicale britannique (représentée par la British Phonographic Industry) s’est félicitée du succès du vinyle qui fête ses 75 ans en 2023. Elle a également insisté sur le fait qu’à l’ère du streaming et du tout digital, il était sain que demeure la musique au format physique.

Quid de la Belgique ?

En Belgique, la tendance est tout à fait similaire même si l’on ne dispose pas pour l’heure de chiffres sur l’année 2022. On voit que dans les grandes enseignes culturelles (FNAC) ou de distribution (au Carrefour, par exemple), les « LP » occupent davantage d’espace, signe que la demande est bien là. Pour la première enseigne citée, des opérations spécifiques d’exclusivité font d’ailleurs partie de la stratégie marketing de vente : on peut ainsi trouver dans ses étals des vinyles de couleurs exclusifs d’artistes comme Kungs (Club Azur) ou encore The Weeknd (Dawn FM).

Concrètement, tout cela se traduit en chiffre : en 2016, 1,8 millions de vinyles ont été vendus en France en 2016, c’est 3,4 millions de moins qu’en 2021 (Statista ; voir ci-dessous).

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *