L’ancien propriétaire de l’Aquarelle dans le Carré interdit aux nouveaux patrons d’utiliser ce nom

Vues : 189

Temps de lecture : < 1 minutes

 

La grande soirée de réouverture du mythique café l’Aquarelle, dans le Carré, aura lieu ce 31 décembre avec le DJ Kid Noize. Un événement stylé pour relancer un lieu fermé depuis 2013…mais qui finalement pourrait devoir changer de nom.
L’ancien propriétaire du café, Léon Gillet, a en effet attaqué les nouveaux devant le tribunal de l’entreprise car il considère que le nom lui appartient toujours. Cela, même si les nouveaux tenanciers ont déposé la marque en catastrophe auprès de l’Office Benelux de la Propriété Intellectuelle (BOIP) au tout début du mois de septembre… alors que lui ne l’avait pas fait jadis.

Selon l’avocat de Léon Gillet, qui s’exprime dans La Meuse, il s’agit d’un dépôt de mauvaise foi. S’il gagne, le café pourrait devoir changer de nom (L’Aqua, ou un autre) et verser des dommages et intérêts. Dans ce genre de cas, il est parfois mieux d’arriver à un arrangement financier.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *