Mademoiselle Luna: 20 ans de carrière comme DJ , elle nous racontait ses débuts…

Temps de lecture : 2 minutes

Visits: 120

 

La musique chevillée au corps, et une envie de faire plaisir aux autres, avant tout. C’était tout ça, Delphine /Mademoiselle Luna.

Un sourire, à toute épreuve. En quelques mots, c’était ça Delphine. Une amoureuse de la musique et de la vie qui a toujours apprécié chaque instant. Une jeune femme pour qui la passion pour les platines et pour les gens dépassait de (très) loin une quelconque velléité de devenir une DJ star. Delphine, devenue Mademoiselle Luna, croquait la vie et les opportunités à pleines dents, comme elle nous le confiait encore il y a quelques mois. Son arrivée sur Radio Contact en 2015, après avoir fait ses armes sur Fun Radio ? Elle a juste tenté sa chance, à l’heure où elle venait de sortir un featuring avec Kid Noize. « Mon envie depuis toujours était d’aller sur Contact, que j’écoutais depuis des années chez moi à Sambreville, et ma meilleure amie y travaillait. J’ai postulé sans vraiment y croire. Gaetan (Bartoz) m’a coachée et quand Olivier Arnould m’a appelée pour me voir, j’ai été très surprise. C’était vraiment une belle année, plein de belles choses se sont alors mises sur ma route ».

 

Mademoiselle Luna allait alors prendre possession de certaines soirées sur Contact. Mais l’image du DJ clubber et fêtard, très peu pour elle. À bas les préjugés ! « Quand tu passes tous tes week-ends en soirée, quand tu ne travailles pas, tu n’as pas envie de sortir, mais plutôt de faire un dîner avec des amis. Je n’ai jamais été une fêtarde ! Sortir jusqu’à 7 heures du mat’, jamais ! Si tu n’as pas une hygiène de vie, tu ne tiens pas la route », nous confiait-elle, dans « Showbuzz » alors qu’elle célébrait ses 20 ans de carrière en tant que DJ.

Mais la musique, elle l’a promenée avec elle toute au long de sa vie. « Depuis toujours, je suis baignée dans la musique avec mon grand-père qui écoutait du jazz et m’a appris à jouer du piano. Je ne peux pas rester sans musique! Déjà plus jeune, quand j’avais ma voiture – et comme j’adore faire plaisir -, mon truc était de retenir les chansons préférées des gens qui étaient dans la voiture avec moi pour les passer. Je fais ce métier de DJ pas pour me faire plaisir, mais pour partager ». Oui, la musique rend la vie plus belle, disait Delphine. Mais là, elle est un plus moche avec son départ.

0
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
× WhatsApp Chat !