LES IDS QUI ONT MARQUÉ… ULTRA MUSIC FESTIVAL MIAMI 2022

Durée de lecture: 4 minutes

Le 25, 26 et 27 mars dernier se déroulait l’un des festivals les plus prestigieux du monde : Ultra Music Festival Miami. Le retour de Hardwell avec un set 100% IDs, Martin Garrix avec une pluie d’IDs ou encore Oliver Heldens : les DJs se sont “lachés” sur les IDs ! Voici, ci-dessous, une petite sélection.

 

 

ACRAZE – ID

On commence ce format par une ‘Unreleased Track’ mélodieuse et transportant. La voix de la chanteuse (ressemblant à London Grammar), dès l’intro, nous transporte dans un autre monde. Par la suite, la structure mélodique du titre ne déçoit en aucun cas avec un drop minimaliste et efficace reprenant quelques bouts de ce magnifique vocal.

À partir de 55:52

Armin van Buuren & Billen Ted ft. JC Stewart – ID

Un ‘rework’ d’un titre que Tïesto a remixé (Tïesto‘s In Search of Sunrise Remix), étant “Silence” de Delerium ? En tout cas, la mélodie est tout autant planante et magnifique, comme  Armin Van Buuren sait bien le faire ! Sortie du titre pour le 8 Avril, avec une version Club !

 

 David Guetta & MORTEN – ID

Encore un ‘banger’ de la part des créateurs de la Future Rave ! 2-3 synthés qui se répondent, un kick et des éléments d’ambiance pour ce drop si efficace. Seul ou en ‘mashup’, ce titre risque d’être pas mal joué.

À partir de 22:08 jusqu’à 25:30

 

Deniz Koyu & Alesso – ID

Titre déjà joué plusieurs fois par Alesso, cette ID passe-partout ! En milieu de set pour transitionner, pour un ‘mashup’ ou seul, elle fait le travail avec son style pourtant minimaliste mais prenant et dansant.

À partir de 32:00 jusqu’à 35:43

 

 Dj Snake – ID

ID ultra connue et souvent jouée par Dj Snake ou encore Malaa. Que ça soit sur 1001tracklist ou d’autres médias, ce titre est annoncé comme une collaboration entre  Dj Snake et Malaa, mais il n’en est rien : le ‘frenchy’ a confirmé que c’était un titre solo ! Hâte de sa sortie.

À partir de 26:32 jusqu’à 28:58

 

DubVision & Afrojack – ID

Un peu de douceur mélodique ! Cette ID, jouée avec l’acapella de “Ten Feet Tall”, amène pas mal d’émotion et de légèreté sur la fin du set de Afrojack. Une future pépite progressive ?

À partir de 56:43

 

FISHER – Lick It (Working Title)

“Welcome To FISHER‘s World” ! Mettre une ‘conversation téléphonique’ qu’aurait eu FISHER en vocal est très marrant. Rajouter à cette recette la mélodie « signature » de l’australien : obtenez, sans doute, son prochain ‘banger’.

À partir de 32:30 jusqu’à 36:25

 

Hardwell & Maddix – Laser Light (ID)

‘Techno Commercial’ ou nouveau format de la ‘Big Room ? Pour son retour, Hardwell a choqué beaucoup de monde avec un set 100% ID et un style dans lequel on ne l’attendait pas. Le titre qui a retenu le plus mon attention est “Laser Light”. Cette ID a un drop très ‘Techno Commercial’ avec quelques notes de ‘Big Room’ ! On a deux mélodies qui se répondent tout du long, nous gardant dans le titre.

 

Illenium ft. Spiritbox – Shivering (ID)

Première lors de son closing, Illenium a, tout simplement, lâché sans doute l’un de ses prochains « gros » titre. Voix Rock sur le début puis émotionnelle peu après le titre, par la suite, prend une autre ampleur. Un peu à l’image de “Gold (Stupid Love)”, un second drop, bien plus vénère, arrive pour un meilleur cassage de nuque ! J’ai hâte que ce titre, très intense, sorte !

 

ID – ID

Laissez-vous emporter, un verre à la main, en fermant les yeux, sur cette ID ! Après la fin de ce titre, vous serez transporté dans une autre dimension : la dimension du bonheur.

À partir de 17:10 jusqu’à 21:05

 

Julian Jordan &  Martin Garrix – ID

Avec une dizaine d’IDs à son actif pour son set, un projet était pressenti ! Chose réalisée,  Martin Garrix va sortir son album Club “Sentio”. À n’en pas douter, ce “banger” produit par Julian Jordan et le néerlandais sera dedans ! Un drop tellement prenant et impactant que je m’attends à l’entendre souvent en festival.

À partir de 23:56 jusqu’à 26:23

 

LINE ENGSTRØM – ID

Le patron français nous présente une ID incroyable : un ‘rework’ Future Rave d’un classique étant “Yeah” de UsherLil Jon & Ludacris !  David Guetta confirme que ce n’est pas une énième ID de sa part dans la tracklist Youtube du set, avec la précision de l’artiste : c’est une Norvégienne prénommée LINE ENGSTRØM. Cette DJ a commencé en 2008 et à sortie sa première ‘release’ en 2022 sur le label de Joyride ! Serait-ce une artiste ‘Future Rave’ à en devenir ?

À partir de 08:50 jusqu’à 11:04

 

 Martin Garrix & DallasK – ID

Le Néerlandais apprécie de plus en plus les titres avec moins d’éléments mélodiques, mais plus d’ambiance à l’intérieur. ID jouée pour la première fois courant 2020 par DallasK, la version jouée par  Martin Garrix semble être une ‘V2’, plus émotionnelle et avec plus de « punch ». Une track de plus dans l’album ‘Sentio’ ? En tout cas, ce titre (qui semble avoir un vocal du Dua Lipa ou de Au/Ra) fera parler de lui.

À partir de 53:28 jusqu’à 56:58

 

Nicky Romero & DubVision – ID

Une collaboration entre Nicky Romero & DubVision ? C’est le moment de lâcher ses larmes ! Déjà que la mélodie seule est juste incroyable, le vocal d’Adèle avec “Set Fire To The Rain” match juste parfaitement.

 

 Tchami & Frents – ID

Frents n’était pas présent à Miami, mais ses IDs ont bien résonné là-bas ! Avec “Not A Test”, collaboration avec Keeld, qui cartonne,  Tchami a dévoilé une ID bien sale, comme on les aime ! 2022 l’année de Frents ?

À partir de 20:54 jusqu’à 23:48

 

Teamworx, Mr. Sid & George Z – ID

Quelle puissance ! ID jouée avec l’acappella de Fatboy Slim “Right Here, Right Now”, Teamworx ont pondu un ‘beau bébé’ avec Mr. Sid & George Z.

À partir de 26:42 jusqu’à 28:10

 

The Weeknd – How Do I Make You Love Me? ( Oliver Heldens Remix)

Depuis son remix de “In The Dark” de Purple Disco Machine, aucun autre ressortait aussi Disco.  Oliver Heldens nous a donc concocté ce remix de The Weeknd, qui est juste une pépite disco dansante !

 

Tiësto ft. Freya Ridings – ID

Enfin, dernière ID : l’un des prochains titres « radio » de Tïesto ! Un vocal ‘catchy’, prenant avec une mélodie dansante, efficace et un synthé très 80-90s pour le drop : une bonne recette pour un titre « Électro Pop ».

 

Trouvez ce contenu utile? Partagez-le avec vos amis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

INTERNET RADIO - RADIOLINE - TUNEIN